Californien d'adoption, Daneil Sexton (Dan) Gurney se lance dans le sport automobile dès son retour de la guerre de Corée.
Après avoir couru sur Porsche, Ferrari, BRM et Brabham, il fonde, en compagnie de Caroll Shelby, en 1965 sa propre écurie AAR (pour All American Racers ou Anglo American Racers selon le côté de l'Atlantique où elle exerce), et fera courir une monoplace baptisée Eagle.
Le nom AAR, abréviation de «tous les coureurs américains." avait été suggéré par Victor Holt, le président de Goodyear à l'époque, après qu'il ait été approché par Carroll Shelby pour le partenariat pneumatiques et contrer Firestone.

En 1966, Dan Gurney engage donc la Eagle T1F-Climax en championnat du monde et décroche la première victoire de l'Eagle lors de la Race of Champions.
Puis en proie à d'insolubles problèmes budgétaires, il se désengage peu à peu de la Formule 1 pour se consacrer aux courses sur le continent américain : USSAC, Indy-car, Can-am...

Dans les années 1970, alors qu'il met un terme à sa carrière de pilote après avoir remporté sa dernière victoire à Sears Point, Gurney, à la tête d'AAR, continue de décrocher de bons résultats en championnat USAC : Bobby Unser remporte deux courses en 1971 puis trois épreuves en 1972. En 1973, les Eagle-Offenhauser remportent huit épreuves dont les 500 miles d'Indianapolis (victoire de Gordon Johncock). En 1974, les Eagle remportent à nouveau huit épreuves, ce qui permet à Unser (quatre victoires) de décrocher à nouveau le titre. En 1975 et en 1976, AAR décroche trois succès par saison (dont les 500 miles d'Indianapolis 1975 par Bobby Unser). Puis c'est le début du déclin de l'écurie, les Eagle ne remportent plus aucune course en USAC jusqu'à l'issue du championnat 1979.

Fin 1986, faute de résultats, Gurney retire son équipe du CART et se consacre alors au championnat d'Endurance (IMSA), où il décroche d'excellents résultats en partenariat avec Toyota. C'est d'ailleurs avec l'aide de Toyota qu'AAR et l'Eagle effectuent leur retour en CART à la fin des années 1990, retour qui se solde par un cuisant échec et aboutit à la disparition d'AAR.

 

En 2011, le projet futuriste DeltaWing qu'il mène avec le constructeur All American Racers et l'écurie Highcroft Racing a été retenu avec l'objectif de participer aux 24 Heures du Mans 2012...

Pour finir, une moto Alligator, d'un concept original, est rentré en production.



# | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


RETOUR ACCUEIL