aar toyota eagle imsa gtp mk3

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...



















      

Peu de voitures de course ont été plus efficaces que les MKIII Toyota-Eagle dans la série IMSA Camel-light 1991 à 1993.
Jusque là, les gros moteurs Porsche et V8 Nissan dominaient et personne ne s'attendait à voir un petit 4 cylindres Turbo produire autant de puissance. De plus, l'aérodynamicien Hiro Fujimori et l'ingénieur-concepteur John Ward utilisèrent les toutes dernières évolutions technologies à la limite du règlement... Structure en carbone rigide, efficacité et sophistication de l'aérodynamique externe et interne, Suspensions in-board dégageant complètement les tunels de circulation de l'air, un cockpit le plus compact possible pour maximiser les flux d'air... Le design a également permis un large éventail de configurations aérodynamiques rendant plus facile l'adaptation à la variété des pistes à travers le pays.

La première voiture a été engagée en Juillet 1991 avec Juan Manuel Fangio II et en Octobre, quatre courses plus tard, elle remportait sa première course. Les deux saisons suivantes seront dominées par Fangio et la MKIII qui remporteront à chaque fois les championnats constructeurs et conducteurs. En 1993 la MK III a remportera 21 courses sur les 27 du calendrier (dont 14 consécutives...) avec des victoires aussi significatives que les 24 h de Daytona ou de Sebring !. Les pilotes les plus en vue seront PJ Jones, Juan Fangio II, Andy Wallace, Kenny Acheson, Rocky Moran, Mark Dismore...
Elle détient le record du tour à Daytona International Speedway (Cours routière : Temps 1.33.875 / 135 mph ) et celui de Lime Rock Park (Temps 43.112 / 128.59 mph)
Le moteur 4 cylindres, double arbre, de 2.4 L, équipé d'un Turbocompresseur Garret fournissait 700-750 ch.
Chassis monocoque fibre carbone, poids 832 kg - Boite à 5 vitesse, base March.