bugatti type 57g tank #57454, #57455 & #57456

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

14 ans après l'échec du Tank Type 32, Bugatti tente à nouveau d'utiliser les carrosseries profilées. Cette fois, les résultats sont au rendez-vous, notamment la victoire aux 24 heures du mans en 1937. De nombreuses autres vistoires sont également cueillies grâce au talent de pilotes comme Robert Benoist, Pierre Veyron, Jean-Pierre Wimille, Raymond Sommer... mais aussi de William Grover, Roger Labric ou Philippe de Rothschild.
Les chassis sont les n° 57454, n° 57455 considéré comme le premier prototype et n° 57456. Les photos en couleur montrent une reconstruction sur un chassis T57 authentique, par le spécialiste Gentry Restaurations, effectuée en 2014.