En 1881, naît Ettore Bugatti à Milan, dans une famille d’artistes. Après l’école et un bref passage à l’école des Beaux-Arts de Milan, il commence un apprentissage chez Prinetti & Stucchi, un fabricant de bicyclettes. Il est fortement attiré par la technique et la mécanique. Dès l’âge de 17 ans, il équipe un tricycle de deux moteurs et participe à quelques compétitions.
En 1898, Bugatti monte son premier véhicule à quatre roues. Bien que n’ayant aucune formation d’ingénieur, il savait compenser ses lacunes techniques par une formidable intuition mécanique et une puissante imagination.

En 1909, in fonde sa propre entreprise à Molsheim près de Strasbourg. Il commence avec la type 13, première vraie Bugatti. Avant la guerre, il construit des 4 cylindres puis des 8 cylindres.

Après guerre, de nombreux modèles de sport, course et tourisme, dont les feurons furenst sans conteste la type 35, puis les types 40 et 43... plus luxueuses furent les types 44 et 46 avec en point d'orgue l'exceptionnelle type 41 "Royale" !

1934 voit l'apparition de la type 57 : œuvre du fils "Monsieur Jean", apportant nombre de perfectionnements techniques malgré les réticences et le traditionnalisme du "Patron".
La type 57 est une des voitures les plus importantes dans l’histoire de Bugatti, elle perdurera jusqu'à la 2ème guerre.

 

Malheusement, le 11 août 1939, Jean Bugatti se tue dramatiquement au cours de l'essai d'une 57 C à l'âge de 30 ans à Duppigheim à 10 km à l'est de l'usine de Molsheim-Dorlisheim. C'est un drame pour son père et pour l'usine Bugatti qui ne s'en remettront pas. Sa mort, la Seconde Guerre mondiale, les difficultés économiques de l'après-guerre, le lancement de la type 101 déjà dépassée et le décès d'Ettore Bugatti le 21 août 1947, ont entraîné la disparition de la marque entrée dans la légende des pionniers de l'automobile d'élite.

Après avoir tenté de succéder pendant quelques années aux deux fondateurs de génie, Roland Bugatti (fils cadet d'Ettore) vend la marque et l'usine Bugatti en 1963 au constructeur français Hispano Suiza.

La renaissance :
Sous le contrôle de Romane Artioli, Bugatti Automobiles SpA acquier les droits de la marque en 1986 et présente en 1992, dans sa toute nouvelle usine de Campogaliano, proche de Modène la super-car à moteur V12 et 4 roues motrices. L'EB110, lancée le jour du 110ème anniversaire de la naissance d'Ettore !
La Société achette également des parts de Lotus et malgré l'excellence des nouvelles voitures, les problèmes financiers ne tardent pas à apparaître et Bugatti est absorbé par Volkswagen.

Sous la direction du Doctor Ferdinand Piech, une nouvelle voiture est mise en chantier. Le cahier des charges est simple : 1001 ch et 400 km/h.
Ce sera la "Veyron" (du nom du pilote français, ancien vainqueur du mans avec une Bugatti biensûr). Le premier prototype reçoit un moteur W18 de 8 litres, 4 turbos et 4 roues motrices combinant l'élégance du style et l'innovation technique. La version commercialisée se contentera d'un W16 mais le prix reste astronomique !


Volkswagen désire faire renaître Bugatti dans son fief à Molhseim, là où en 1909 Ettore Bugatti lança le mythe dans une teinturerie désaffectée. La marque allemande a ainsi racheté l'ancien château d'Ettore Bugatti et 40 000 m2 de terrain à proximité pour y construire l'usine d'où sortira la Veyron.

 

Sources : www.bugattibuilder.com-www.forum-auto.com-www.bugattirevue.com-www.bugattipage.com-www.bugatti-trust.co.uk-www.supercars.net-www.conceptcarz.com-barchetta.mediacenter.studioline.net-www.powerful-cars.com- et tout particulièrement www.bugattiregister.com, (la plus grande base de données Bugatti et continuellement retravaillée et mise à jour)... si j'en oublie, qu'ils se manifestent.

 

TYPE No. |cm3 |N.cyl |Distrib. |Carb/Asp. |CH |Carross. |Année mod | Description
  | | | | | | | |
T0 - 3 - - - T 1897 Prinetti & Stucchi, 3 roues1 2moteurs
T1 - 4 - - - T 1898/99 Prinetti & Stucchi 4WD, 4 moteurs
T2 3055cc 4 8-OHV 1 N/A - T 1900/01 Gulinelli
T3 5310cc 4 8-OHV 1 N/A 16 T 1902/04 de Dietrich
T4 7435cc 4 8-OHV 1 N/A 24 T 1902/04 de Dietrich
T5 12873cc 4 8-OHV 1 N/A 60 R 1902/04 de Dietrich
T6 8720cc 4 4OI/4SE 1 N/A 50 T 1904/07 Mathis / Hermes
T6A 9240cc 4 4OI/4SE 1 N/A 60 T 1904/07 Mathis / Hermes
T7 12873cc 4 4OI/4SE 1 N/A 90 T 1904/07 Mathis / Hermes
T8 - 4 8-OHC 1 N/A - T 1907/09 Deutz
T9 - 4 8-OHC 1 N/A - T 1907/09 Deutz
P.Henri 1208cc 4 8-OHC 1 N/A   T 1909 Deutz
T10 1208cc 4 8-OHC 1 N/A - T 1909/10 Première vraie Bugatti
T11 - - - - - - - Deutz, projet free-lance
T12 - 4 - - - - - moteur Tramway Tidaholm
T13 1327cc 4 8-OHC 1 N/A 20 T 1910/13 Brescia chassis 2m
T13A 1368cc 4 8-OHC 1 N/A ~30 - -  
T13B 1453cc 4 16-OHC 2 N/A ~35 R 1920/25  
T14 - 2x4 - - - XR 1914 Prototype 8 cyl. (2 moteurs Brescia en tandem)
T15 1327cc 4 8-OHC 1 N/A 20 T 1910/13 Brescia chassis 2,4m
T16 5200cc 8 24-OHC - - R 1912/14 Voiture de course avec transmission par chaine
T17 1327cc 4 8-OHC 1 N/A 20 T 1910/13 Brescia chassis 2,55m
T18 5200cc 8 24-OHC - - R 1912/14 Black-Bess ID type 16
T19 855cc 4 - - - X - Prototype Bebe
T20 855cc 4 - - - T - Peugeot Bebe
T21 3564cc 4 - - - - - Deutz, projet free-lance
T22 1496cc 4 8-OHC 1 N/A 40 T 1913/26 Remplace les type 12/15
T23 1496cc 4 8-OHC 1 N/A 40 T 1913/26 Remplace les type 15/17
Diatto               Type 22/23 fabrication sous licence italienne
Rabag               Type 22/23 fabrication sous licence allemande
Crossley               Type 22/23 fabrication sous licence anglaise
T24 - - - - - - -  
T25 - - - - - - -  
T26 - - - - - - -  
T27 1496cc 4 16-OHC 2 N/A 50 T 1913/26 Nouveau moteur type 22/23
T28 2992cc 8 24-OHC 2 N/A - X 1919 Expérimental prototype 8cyl 3 litres
T29 1991cc 8 24-OHC 2 N/A 100 R 1922 "Le Cigare" voiture de course aeérodynamique
T30 1991cc 8 24-OHC 2 N/A 75 S/R 1922/26 Premier 8 cylindres de production
T31 - - - - - - -  
T32 1991cc 8 24-OHC 2 N/A - R 1922/23 "Tank"
T33 1991cc 8 24-OHC - - - 1923 Prototype avec transmission rear axle
T34 14732cc 8 24-OHC - - X 1923 Moteur aviation pour le gouvernement français
T35 1991cc 8 24-OHC 2 N/A 100 R 1924/31 Voiture de Grand-Prix
T35A 1991cc 8 24-OHC 2 N/A 75 S/R 1926/29 "Tecla"
T35B 2262cc 8 24-OHC 1 S/C 150 R 1924/31 avec compresseur
T35C 1991cc 8 24-OHC 1 S/C 125 - 1926/31 avec compresseur
T35T 2262cc 8 24-OHC 2 N/A 110 R 1924/31  
T36 1100cc 8 24-OHC - - - - monoplace, pas de suspension arrière
T37 1496cc 4 12-OHC 1 N/A 60 S 1926/30 remplace les Brescia de course
T37A 1496cc 4 12-OHC 1 S/C 85 R 1926/30 avec compresseur
T38 1991cc 8 24-OHC 2 N/A 75 T 1926/27 Remplace le type 30
T38A 1991cc 8 24-OHC 1 S/C 95 T 1927 avec compresseur
T39 1493cc 8 24-OHC 2 N/A 100 R 1924/31 Réduction cylindrée FIA
T39A 1493cc 8 24-OHC 1 S/C 130 R 1926/27 avec compresseur
T40 1496cc 4 24-OHC 1 N/A 60 T 1926/30 Remplace les type 22/23
T40A 1627cc 4 24-OHC 1 N/A ~70 T 1930 Evolution type 40
T41 12763cc 8 24-OHC 1 N/A 275 T 1929/32 "Royale"
T42 - - - - - X - Prototype moteur marin
T43 2262cc 8 24-OHC 1 S/C 120 S 1927/30 version routière de la type 35B
T43A 2262cc 8 24-OHC 1 S/C 120 S 1931/32 modèle plus confortable
T44 2992cc 8 24-OHC 1 N/A 100 T 1927/30 Remplace la type 38
T45 2986cc H16 32-2OHC 2 S/C - X 1933 Voiture de course expérimentale à 16 cylindres
T46 5359cc 8 24-OHC 1 N/A 140 T 1929/36  'Petite Royale"
T46S 5359cc 8 24-OHC 2 S/C 160 T 1930/36 Evolution éphémère avec le moteur type 50
T47 3982cc H16 32-2OHC 2 S/C - - 1933 Projet de version routière de la type 45
T48 996cc 4 - - - - - Etude moteur pour Peugeot 201X
T49 3257cc 8 24-OHC 1 N/A 110 T 1930/34 Remplace la type 44
T50 4972cc 8 16-2OHC 2 S/C 225 T 1930/34 Premier moteur double arbre à cames
T59/50B 3000cc 8 16-2OHC - - R 1935/39  
T59/50B 4435cc 8 16-2OHC - - R 1935/39  
T59/50B 4648cc 8 16-2OHC - - R 1935/39  
T51C 1991cc 8 16-2OHC 1 S/C 160 R 1931/35  
T51 2262cc 8 16-2OHC 1 S/C 180 R 1931/35  
T51A 1493cc 8 16-2OHC 1 S/C 130 R 1931/35  
T52 - - - - - - - Mini-voiture électrique pour enfants
T53 4972cc 8 16-2OHC 1 S/C 250 R 1929 4 toues motrices
T54 4972cc 8 16-2OHC 1 S/C ~300 R 1932/34  
T55 2262cc 8 16-2OHC 1 S/C 130 S 1932/35  
T56 - - - - - - - Voiture électrique
T57 3257cc 8 16-2OHC 1 N/A 135 S 1934/40  
T57C 3257cc 8 16-2OHC 1 S/C 160 S 1937/40  
T57G 3257cc 8 16-2OHC 1 N/A 170 R 1936/37 "Tank"
T57S 3257cc 8 16-2OHC 1 N/A 170 S -  
T57SC 3257cc 8 16-2OHC 2 S/C 230 S -  
Atlantic 3257cc 8 16-2OHC 2 S/C 230 S -  
T58 - - - - - - - Etude moteur diesel
T59 2867cc 8 16-2OHC 2 S/C 200 R -  
T59A 3257cc 8 16-2OHC 2 S/C 250 R 1934  
T60 - 8 - - - X 1934/36 Moteur aviation expérimental
T61 - - - - - - - Transmission pour autorail ?
T62 - - - - - - - Transmission pour T59
T63 - - - - - - -  
T64 4435cc 8 16-2OHC - - T 1939  
T65 1100cc 4 - - - - 1935 Projet pour petite voiture
T66 - - - - - X 1939 Transmission pour l'avion 100P/110P
T67 - V16 - - - X 1939 Moteur aviation expérimental
T68 350cc 4 2OHC S/C - T 1940/45  
T68B 350cc 4 2OHC N/A - T 1947  
T69 - - - - - - -  
T70 18.5 l 8 - - - - - Projet 4 moteurs x16 aviation
T71 63000cc - - - - - - 63 Litres moteur marine
T72 10,75cc 1 2 ST S/C - X 1943 Moteur pour scooter supercharged
T73 1489cc 4 8-2OHC N/A - T 1947  
T73AC 1489cc 4 8-2OHC S/C - T 1947  
T73C 1489cc 4 8-2OHC - - R 1944  
T74 - - - - - - - Steam engine : moteur à vapeur
T75 - - - - - - - Moteur marin pour le bateau "You-you"
T76 - - - - - - - Moteur de camion
T77 - - - - - - - Transmission pour engins marins
T78 - 8 - - - - - Projet 8 cyl. 80x106 pour voiture de tourisme
T80 - - - - - - - Transmission pour 12 cyl. Licorne marine
T100 3257cc 8 16-2OHC 1 N/A   T 1951  
T101 3257cc 8 16-2OHC 1 N/A 135 T 1951  
T101C 3257cc 8 16-2OHC 1 S/C 190 T 1951  
T102 1629cc 4 8-2OHC 1 N/A ~75 X 1952  
T125 1216cc? 4 8-2OHC? No ~75 S 1955  
T251 2432cc 8 - - - R 1953/56  
T252 - 4 - - - S 1956  
T253   4   C     1960  
T272 - - - - - - -  
T451 - V12 - - - X 1959/63  

T=Tourisme | R=Race | S=Sport | X=prototype

Table





      

# | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


RETOUR ACCUEIL   -   RETOUR INDEX BUGATTI