bugatti type 32 tank  #4057, #4058, # 4059, #4060 & #4061

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Les photos Bugatti et leurs commentaires proviennent pour l'essentiel des sites www.bugatti-trust.co.uk, www.bugattibuilder.com et www.bugattiregister.com  que je vous invite à visiter... : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Au Grand Prix de Tours 1923, Bugatti aligne 4 voitures révolutionnaires sous la forme d'un "tank". De profil, c'est un arc de cercle tracé d'un seul coup de crayon. La carrosserie faite de toles embouties, enveloppe complètement les roues. Posée sur un empattement de 2 m, elle ne dépasse pas 3,80 m de longueur et la garde au sol n'est que de 16 cm.
Le moteur 8 cylindres 1991 cm3, issu de la Type 30 développe 100 ch à 5000 tr/mn. Le poids est de 750 kg.
Hélas, leur tenue de route, plus qu’aléatoire, ne s’accordait pas avec leur vitesse de 185 km/h. La voiture est surclassée par ses adversaire... Après cette prestation décevante, on ne reverra plus ces tanks en course.
On voit ici les chassis n° 4057 pilotée par de Vizcaya, le chassis n° 4058 pilotée également par Pierre de Vizcaya mais accidentée aux essais... puis le n° 4059 pilotée par Ernst Friderich qui finira 3ème et le chassis n° 4060 pilotée par le Prince de Cystria qui sortira de la route et le chassis n° 4061 piloté par Pierre Marco.
On notera que le chassis n° 4059 fut racheté par les tchèques Junek, Vincent et sa femme Elisabeth, pilotes tous les deux... qui l'engagèrent dans diverses courses en Tchécoslovaquie.