bugatti type 57 atlantic rothschild  #57374

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Les photos Bugatti et leurs commentaires proviennent pour l'essentiel des sites www.bugatti-trust.co.uk, www.bugattibuilder.com et www.bugattiregister.com  que je vous invite à visiter... : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Premier exemplaire de la Type 57 Atlantic, vendue au Seigneur Philippe de Rothschild par l'agent Sorel, de Londres. Rothschild a utilisé la voiture dans et autour de Londres et Cambridge en visitant les maisons de campagne de la famille et les amis. Mais dans la cinquième année, le moteur a explosé. Il a abandonné la voiture dans un champ. Ce n'était pas facile de vendre une Bugatti en 1941, et celui qui pourrait l'acheter aurait à supporter le coût de réparations majeures.
C'est là qu'elle a subi quelques opérations de défiguration... notamment cette peinture affreuse rouge vif, dûe au bon goût de son propriétaire d'alors Bob Oliver de Los Angeles ! celui-ci eut aussi l'idée d'agrandir les vitres arrières, ne comprenant décidément rien aux subtilités esthétiques de ce chef d'œuvre.
Deux partenaires de High Speed ​​Motors à Londres, Robert Arbuthnot et TP Tunnard Moore l'ont récupérée pour la remettre en route... puis ce fut une restauration complète orchestrée dans la collection de Peter Williamson. C'est la seule qui ait été construite en Magnesium/Elektron (peut-être avec des éléments repris sur l'Aérolithe ?), les deux autres seront en alliage d'aluminium. En 1939 elle reçut, à l'usine, un compresseur. On notera aussi les mini-phares semi-encastrés...
Chassis n° 57374