bugatti type 57 coupe labourdette vutotal  #57399

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Préoccupé par l'épaisseur des piliers encadrant le pare-brise fortement incliné de son Ventoux, M. Kampman a confié sa voiture à l'aristocrate des carrossiers français : Henri Labourdette et lui a demandé de modifier la voiture avec son brillant et nouveau principe "Vutotal", révélé au Salon de Paris en 1936. Dans le même temps Labourdette a révisé la forme des ailes, équipé de phares supplémentaire et ajouté des pare-chocs avant et arrière.
La conception Vutotal utilise un pare-brise en verre trempé boulonné au capot et au toit, en éliminant complètement les piliers du parebrise.
Labourdette a ainsi équipé ce Coupé Type 57, chassis n° 57399 ainsi qu'un Coach 4 places.