bugatti type 57 stelvio gangloff serie3

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Au fur et à mesure des milesimes, tant en carrosserie usine que chez Gangloff (la majorité des Type 57 Stelvio y sont désormais construits...) le Cabriolet Stelvio perd toute vocation sportive et s'embourgeoise dans des carrosseries toujours plus luxueuses, à l'instar du dernier modèle présenté ici, le chassis n° 57740 (modèle gris 2 tons) de 1939, livré en Belgique au Marquis d'Assche... ou le chassis n° 57639 de 1938 (Bleu et noir) livré au Prince Alfred du Liechtenstein... pour ne citer qu'eux !