bugatti type 101c ghia virgil exner  #101506

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Les photos Bugatti et leurs commentaires proviennent pour l'essentiel des sites www.bugatti-trust.co.uk, www.bugattibuilder.com et www.bugattiregister.com  que je vous invite à visiter... : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

On doit au flamboyant styliste Virgil Exner le concept de Revival-Cars illustré par ses créations néo-classiques que sont les Mercer, Stutz, Packard, Pierce-Arrow, Jordan et les évocations de Duesenberg construites par le carrossier italien Ghia, de Turin.
En remerciement de son travail de conception des Duesenberg Revival, Ghia fait cadeau à Exner d'un chassis de Type 101C - le dernier construit - en 1961.
Virgil Exner Senior se met à concevoir une carrosserie néo-rétro mariant l'esprit des Bugatti d'avant guerre : Roadster 2 places, couleur historique, calandre verticale proéminente en fer à cheval, portes "suicide" ou feux arrières ovales rappelant le logo des Pur-Sangs... puis reprenant à la lettre quelques caractéristiques comme les nombreux louvres le long des flancs, sur le capot moteur et même dans le logement des phares ou les doubles bouchons de réservoir chromés (factices) ou encore le pare-brise en deux parties !
Son fils Virgil Exner Junior se chargera du style intérieur.
C'est bien entendu, Ghia qui assure la construction, racourcissant le chassis de 46 cm (ce qu'aurait dû faire l'usine dès 1950...) et confectionnant la carrosserie en acier.
Le travail durera 6 mois et la voiture est présentée au public à Turin 1965.
Chassis n° 101506, à compresseur.