bugatti type41 royale coupe de ville binder  #41111

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Les photos Bugatti et leurs commentaires proviennent pour l'essentiel des sites www.bugatti-trust.co.uk, www.bugattibuilder.com et www.bugattiregister.com  que je vous invite à visiter... : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Changement de carrosserie, en 1938, sur le chassis Esders n° 41111. Lamberjack, l’agent Bugatti à Paris, enlève la carrosserie Roadster Esders, pourtant magnifique, pour en faire réaliser une autre chez le carrossier parisien Henri Binder. Le résultat est une piètre et pataude copie du Coupé Napoléon...
Elle est achetée par Lemon Burton (agent Bugatti à Londres) soit disant pour le roi de Roumanie. La carrosseire est blindée et le poids total de la voiture avoisine les 4500 Kg . Mais le roi ne la prends pas et c'est le ministre Thôme-Patenôtre qui l'achète.
Après être passée entre les mains de Jack Lemon Burton, Carl Montgomery, Dudly Wilson (Floride 1954), Miles Lane (Atlanta 1961), John Griffin (Alabama 1964), la voiture échoue au musée Harrah de Reno (Nevada), puis a été dernièrement rachetée par le groupe Volkswagen. Elle est donc revenue en Europe au bout de son quinzième propriétaire.

Quant à la carrosserie du roadster, Binder l'a conservée dans ses ateliers, mais ce chef-d'œuvre a malheureusement été détruit pendant ou juste après la guerre.
Les frères Schlumpf en feront re-construire un autre...

<< Retour à votre page précédente...

sources numériques :