bugatti type 44 course

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Les photos Bugatti et leurs commentaires proviennent pour l'essentiel des sites www.bugatti-trust.co.uk, www.bugattibuilder.com et www.bugattiregister.com  que je vous invite à visiter... : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Tout comme certaines Type 43 (étroitement issues, il est vrai de la conception du Type 35...), quelques Type 44 Grand Sport ont été coursifiées pour ressembler aux fameux Pur-Sang... Moins puissantes mais de plus forte cylindrée, elles figuraient honorablement dans les classements.

La première voiture, présentée ici, est un Roadster très sportif, chassis n° 44599. On notera qu'elle a été convertie au Royaume-Uni par Arthur Baron avec un châssis raccourci. Équipée d'un moteur avec 14 / 1 taux de compression, elle était réputé capable de 123 mph (196 km/h !). puis a été importée en Australie pour Max Lawton.
On trouve ensuite le chassis n° 44319 Peter Clark, ex-Bear.
Puis le chassis n° 44761 converti en un racing-car par Jack Lemon-Burton, de Londres.
Et enfin le chassis n° 441072, ex Jack Wilson, reconstruit par Russell & Motor.
Dernières photos : On retrouve à nouveau le chassis n° 44761 passablement modifié, avec son échappement surélevé, sa suspension avant avec des amortisseurs télescopiques et sa rampe de 4 carburateurs SU.
Les 2 avant-dernières photos montrent une Type 44 coursifiée de façon minimaliste, ayant appartenu au Baron Philippe de Rothschild : le seul "non-banquier" de la famille... mais au contraire scénariste, producteur de théâtre et de cinéma, poète, vigneron et, à l'occasion pilote automobile (sous le pseudonyme de "Georges Philippe")... et pour finir, un autre Baron au volant de sa Type 44, mais italien celui-ci puisqu'il s'agit du Baron Amedeo Sillitti, qui se tuera en course en 1930.