bugatti type 44 tourer ghia triplex  #44477

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Au lendemain du conflit, Giacinto Ghia saura profiter du boom de l’automobile et faire prospérer ses affaires. C’est l’époque où l’on découvre les carrosseries souples, mieux à même de supporter les contraintes de torsion auxquelles sont soumises les voitures, de plus en plus puissantes. Le système le plus connu est celui mis au point par le Français Weymann.
Pour sa part, Ghia adopte le procédé Triplex, un revêtement en simili-crocodile !
On voit, ici, plusieurs Types 44 Torpedo ou Tourer, dont le chassis n° 44477 (modèle marron clair).