bugatti type 50 torpedo le mans  #50143 & #50138

Ce chassis n° 50143 (...77-RF7 en 1932 - 3595-RJ1 en 1934 - DAR-349 en 1937 - NPP-128 en 1950 - DAR-349) a participé aux 24 heures du mans 1935 pilotée Richer-Delavau & Jacques de Valence de Minardiere, sans grand succès... On notera la carrosserie assymétrique avec une échancrure latérale coté chauffeur uniquement.
On la voit notamment, ici, à côté d'une Bentley (rouge) de course : qui est le pur-sang et qui est le camion ?
Le premier propriétaire, en 1931, était le banquier parisien Antoine Schumann et la voiture avait été habillée à l'origine en Coupé par Figoni. En préparation de la course, Richard Delavau a enlevé cette carrosserie et l'a revendue à Figoni et l'a remplacée par une véritable carrosserie Torpedo Type Le Mans qu'il a réussi à obtenir directement auprès de l'usine. Mais son cousin Jacques de Valence a accidenté la voiture lors de la dernière séance d'essais nocturne, les obligeant à déclarer forfait (2 photos N/B, voiture n°3).
Le chassis fut, en 1937, importé en Angleterre par Jack Lemon Burton  pour la revendre à Jack Crowther, de Bushey. La voiture est bien connue du Bugatti Owners Club, d'abord avec Crowther puis avec Kenneth Bear, en 1949.
Sur les diverses photos, on voit la voiture lors du Shelsey Walsh meeting en 1937, puis de Prescott en 1938... Suite à la mort de Bear sur sa Type 59 lors de la course de Jersey International en 1949, la voiture est passée à son mécanicien de course  H A Stafford East. En 1984 elle est acquise par Mrs Ann (Mouse) Davies de Hitchin et pendant des années, elle a été restaurée par Robert Land, dans le Northamptonshire. Plus récemment, le spécialiste Bugatti Ivan Dutton Limited, d'Ickford, aura complété le travail de finition.
La deuxième voiture, avec la roue de secours sur le côté est le chassis n° 50138. (voir par ailleurs...).


 

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez