bugatti type 57c cabriolet saoutchik / vanvooren shah d'iran  #57808

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Les photos Bugatti et leurs commentaires proviennent pour l'essentiel des sites www.bugatti-trust.co.uk, www.bugattibuilder.com et www.bugattiregister.com  que je vous invite à visiter... : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Le Shah d'Iran, Mohammad Pahlavi, responsable de la modernisation du pays et grand amateur de voitures... épousa la princesse Fawzia, fille du roi Fouad qui a gouverné l'Egypte. L'événement s'est produit au Caire. L'Iran ayant de bonnes relations avec l'Egypte et la plupart du monde occidental, de nombreux pays ont envoyé des cadeaux pour ce mariage qui comprenait un avion royal et plusieurs voitures uniques dont cette Bugatti offerte par le Gouvernement Français.
Sur un dessin de
Figoni et Falaschi, de leur période la plus flamboyante, la construction est assurée conjointement par Saoutchik et Van-Vooren, incluant un court pare-brise qui pouvait disparaître complètement dans une cloison, idem pour la capote...
Jusqu'en 1979, la Bugatti du Shah est resté dans la cour royale de l'Iran. Ensuite, les Ayatullahs, alors au pouvoir, après avoir failli détruire la voiture, l'ont vendue à un prix très bas à un américain de passage. Celui-ci la massacra allant jusqu'à installer un V8 !
Enfin, elle est
expédiée en Angleterre pour une reconstruction complète assurée par l'atielier Rod Jolly et Louis Giron.
Chassis n° 57808.