bugatti type 57c cabriolet voll & ruhrbeck  #57819

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !

 plus les liens ci-contre en haut à droite, spécifiques à chaque page --->


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

Ce chassis est la dernière Bugatti livrée en Allemagne avant la guerre ! importé par Alfred Noll, à Düsseldorf, qui confie au carrossier Voll und Ruhrbeck la réalisation d'un cabriolet.
Immatriculée en Pologne, elle fut récupérée par
le marchand de Bugatti Bruxellois Jean De Dobbeleer.
En 1969,
le grand collecteur Uwe Hucke la transforme en une sorte d'immitation d'Atlantic... (ce n'est pas ce qu'il aura fait de mieux). Elle est aujourd'hui revenue à sa configuration d'origine grâce au collectionneur américain James Patterson, de Louisville (Kentucky).
Chassis n° 57819.