bugatti type 46 cabriolet de villars  #46360

Frank Jay Gould, milliardaire américain, décide en 1925 de créer une petite entreprise de carrosserie pour les voitures de ses compatriotes résidant en France. Il nomme son gendre Roland De Graffenried De Villars comme responsable et qui donna son nom à l'entreprise. Charles Guignedoux en fut rapidement le directeur.
La production de la société fut limitée, pratiquement toujours des pièces uniques, et privilégia les longs chassis de prestige appréciés de la clientèle fortunée.
Cet exemplaire (orange) de Cabriolet Type 46, chassis n° 46360 est donc une pièce unique. Il a été commandé par l'agent parisien Larrousé et vendu à Conzous, un agent grec à Athènes. Plus tard, la voiture aurait appartenu à Charokopos de 1937 à 1940. Charokopos était un ingénieur civil et est devenu plus tard l'un des Maris de l'actrice grecque et politicienne Melina Mercouri. Il revendra la voiture à Kriton Kangas.
Ce dernier ne s'en servira pratiquement pas et elle restera stockée jusqu'en 1973 avant d'atterrir chez Peter Mullin, de Los Angeles... qui la confiera Alan Taylor à Escondido, en Californie, pour une restauration complète. Hésitant quant au choix de la couleur (bleue foncée ou noire ?)... il laissa décider sa femme Merle : ce fut cet orange souligné de jaune avec les ailes noires !
La voiture a encore ses phares Grebel (y compris le phare latéral orientable qui avait disparu et que l'on voit encore sur l'ancienne couleur...). Les photos N/B montrent la voiture dans son ancienne couleur puis retrouvée en mauvais état.
Dernières photos, d'après la plaque du carrossier, on voit un autre exemplaire de Type 46 De Villars (la noire et n° 2).. En réalité, il s'agit d'une Torpedo Le Mans Type 50, chassis n° 50138 (voir par ailleurs...).


 

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez