bugatti type 46 limousine usine & gangloff  #46188, #46121, #46549, #46421, #46278, #46325

Voici plusieurs Type 46 limousines 6 glaces & 7 passagers de factures très classiques, réalisées par le carrossier de Colmar, Gangloff :
Chassis n° 46188 pour la première (1022-KU1 en 1930 - 931-CN-54 en 1954). Cette voiture fut commandée par l'Agent Omnium Automobile, de Nancy (celui-ci avait 3 dresses, mais les bureaux étaient à Nancy) puis vendue à Noirot & Cie, ua société qui produisait des "extrait de Noirot" utilisés pour colorer et parfumer artificiellement des alcools et des produits alimentaires (!)... puis la voiture a été revendue à un autre homme d'affaires de Nancy, le Dr Louis Jacques, Président du Syndicat Textile et Membre de la Fédération Nationale des Industries du Habillement. En 1956, il en fera don à l'usine Bugatti car il trouvait la voiture de plus en plus difficile à conduire dans la circulation moderne et avait acheté une Citroën Traction (voir photo...). En faisant cela, il a voulu empêcher la voiture de rencontrer la triste fin qui était habituelle à l'époque pour les "vieux tacots" ! Elle est, aujourd'hui, visible au Musée de Mulhouse.
La deuxième voiture est le chassis n° 46121 (photos avec les personnages sur le marche-pied - qui s'avèrent être Roland Bugatti et sa gouvernante anglaise... - et les enjoliveurs de roues) (5518-NV en 1929), une berline "usine" présentée au Salon de Paris, puis conservée à Molsheim jusqu'à ce qu'elle soit commandée par l'agent René de Buck, de Bruxelles, et vendue à un allemand, Charles Durhold. Barrie Price (auteur du livre The Big Bugattis), la définit comme le chassis n° 46136 (?) (voir par ailleurs).
On remarquera son parechocs avant triple barre.
La troisième, signée Gangloff, est bien plus originale, avec sa carrosserie toute en aluminium et les baguettes chromées autour des portes ! C'est l'un des 2 exemplaires "full salon" avec séparation entre le chauffeur et le compartiment arrière, celui-ci pouvant recevoir 2 sièges occasionnels supplémentaires. C'est le chassis n° 46133 (4771-NV1 en 1931), fabriqué à l'attention de Mme Bugatti et conservé à l'usine de nombreuses années. On sait qu'elle restait à disposition à l'usine Bugatti de Bordeaux puis la trace a disparu... Image suivante, on la voit en chassis nu au Salon de Paris.
Ensuite, on trouve le chassis n° 46549 avec les mêmes décorations autour des ouvertures (2197-NV1 du chassis 46508 en 1931 - 6619-NV1 en 1931 - 872-DA-67 en 1955) plus tard renuméroté 46552 qui restera à l'usine... puis sera transformé en "Ambulance" pendant la Guerre (voir par ailleurs)...
Puis (couleur claire), le chassis n° 46421. Cette Limousine a été vendue à George Weaver via l'agent Sorel de Londres.
La voiture suivante, une Limousine Gangloff 6 places, appartenait à Monseigneur Charles Joseph Eugène Ruch, Evêque de Strasbourg (on voit son chauffeur à côté de la voiture). C'est le chassis n° 46278 (8299-NV en 1930).
Puis on voit le chassis n° 46325 (2389-RE8 en 1931 - 4043-NV2 en 1933 - 6637-RP6 en 1947). Cette voiture a été commandée par Omnium Automobile, de Nancy, et vendue à Philippe Hughes.
Pour les quatre dernières images, n° chassis inconnus... la dernière étant photographiée devant le Garage d'Amédée Auroux...

 

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez