bugatti type 46 coach decouvrable brainsby & woollard  #46232, #46418

Ce Coach Type 46 (la blanche et bleue) a été construit par les ateliers Brainsby & Wollard... Ceux-ci n'ayant plus, depuis quelques années, leur ateliers propres, la carrosserie a été sûrement sous-traitée chez Lancefield ou John Charles ! Importée par Sorel, la voiture fut vendue à W Woodford à Londres.
C'est le Chassis n° 46232 (CW-9953 en 1930 - 90-VN-80 en 1978 - AG-38183 -  AG-64204 -  AG-127975). La carrosserie sera changée en 1980 pour un Roadster (voir par ailleurs...).
La société Brainsby-Woollard a été fondée en 1905 par Thomas Brainsby & Sons à Peterborough dans le Cambridgeshire où elle a travaillé pour les marques haut de gamme telles que Crossley, Hotchkiss, Minerva ou Rolls-Royce...
En 1929, s'opère une fusion entre entre Brainsby et Charles Harry Woollard .
Alors que Thomas Brainsby perd de plus en plus d'importance, Brainsby & Woollard se spécialise comme intermédiaire pour d'autres carrossiers...
Mais revenons à notre carrosserie...  Elle fut vendue par W Heubult à Frank de Groot, puis à Leo van ljsseldijk... ... on la retrouve aujourd'hui sur le chassis n° 46418 (AR-71-51).
Cette voiture a été commandée par l'agent Lamberjack, de Paris. On ne retrouve la trace d'un propriétaire qu'à partir de 1960 avec Rudolf Kreyer, de Melle en Allemagne, ayant retrouvé un ensemble chassis et moteur plus diverses pièces dans un magasin de récup du côté de Beauvais (voir photos N/B). Cet homme était venu chercher des portes pour construire un bâtiment... et en se promenant dans dans la cour, il vit un radiateur enfoui sous de hautes herbes... et en enlevant cette végétation sauvage, il découvrit le chassis Bugatti. Il convint avec le propriétaire de venir la chercher quelques jours plus tard. Cette voiture a été identifiée comme carrosserie Vanvooren. La carrosserie était irrécupérable mais le chassis et la mécanique pouvaient encore être sauvés... Les ressorts de la suspension arrière étaient manquant car ils avaient déjà été utilisés pour réparer une charrue (!).
Kreyer revendra le tout à Helmuth Heubult pour un projet de restauration... Comme vu plus haut, ce dernier avait également racheté la carrosserie d'origine du chassis 46232... puis le tout fut cédé à Frank de Groot,  mais l'ampleur de la tache fut jugée trop importante et un nouveau projet de restauration est entrepris, en 2002, par Leo van Ijsseldijk (photos couleur, la bleue).
Toute dernière photo, la voiture est encore équipée de la carrosserie non restaurée, à toit fixe.



Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez