bugatti type 46 course  #46551 & #46354

Quelques Type 46 ont taté de la competition comme ce chassis n° 46551 (n° 25) (890) qui a couru jusque dans les années 60 !... aux mains du pilote argentin Andrés Fernández. La voiture sera restaurée en Faux-Cabriolet comme aux premiers jours (voir par ailleurs...).
ou cet autres chassis n° 46354 (n° 116, 185 et 93A) (GP-46 en 1960), "déguisé" en Type 35 très... très long ! Cette voiture a été commandée par Sorel, de Londres mais on ne sait rien de son (ses) propriétaire(s) avant la deuxième guerre mondiale... Pendant le conflit, en 1941, elle fut réquisitionnée par le Ministère de l'Approvisionnement et transformée en camionnette puis vendue en 1946 à un récupérateur de ferraille. Heureusement, celui-ci ne la pas détruite mais revendue à Harold Holland-Birkett à Fleet, Hampshire, au Sud de l'Angleterre qui l'a laissée dans un champ pendant 10 ans ! C'est par un partenariat commun entre WH Bloomfield et PB Bailey d'Alderton, Tewkesbury, dans le Gloucestershire, que cette carrosserie Tourer fut adaptée au chassis en même temps que des carburateurs Smith Bariquand... Bloomfield participera à de nombreuses compétitions dans les années 1970.
On la voit aussi dans une couleur plus foncée (n°52-57).
Dernières photos, n° chassis inconnus... La bleue serait plutôt une Type 43 (?) (et la DAR-349 est le chassis n° 50143)

 

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez