bugatti type 46s torpedo wickerwork 'osier' la farbie  #46340

Cette Bugatti Type 46S, dont la compresseur a été rajouté après-coup, fut construite en 1929 avec, à l’origine, une carrosserie en Faux Cabriolet par l'usine, mais a été convertie en camion pendant la Seconde Guerre Mondiale pour éviter la confiscation par les Allemands.
Commandée par l'agent parisien Mondan & Wilson et vendue à Arturo Edwards, de Paris... on notera que si Arturo paya la voiture, c'est sa femme, Olga B Edwards, qui lui offrit (ou s'offrit...?) le coffre arrière et les lunettes Triplex !
Après un second propriétaire à Paris, la voiture a été vendue à Jean Trivier, propriétaire de la Trivier Champion Brewery à Xertigny, dans les Vosges. En 1939, la voiture était la propriété de Gilbert Cuenin, d'Audincourt dans le Doubs, un concessionnaire de cycles et de motos. Il avait besoin de la voiture pour "livrer des pièces de rechange" pendant la Seconde Guerre mondiale... La voiture a donc été convertie en utilitaire, tellement rapide, qu'on l'a surnommé "Camion de Course" !
Après la guerre, elle est rachetée par Siebo Ten Cate d'Enschede, aux Pays-Bas et c'est là qu'elle a été re-carrossée en osier, carrosserie baptisée «Riviera». Transformation satisfaisante, car la nouvelle carrosserie était plus légère et la voiture plus rapide. Connue sous le nom "La Farbie", on l’a souvent vu aux rassemblements européens Bugatti dans les années 1980.
On la surnomme également "Ten Cate Basket"... et c'est en 1999 que le compresseur fut adapté au moteur.
Elle est maintenant aux Pays-Bas. Chassis n° 46340 (6885-RE3 en 1930 - 7791-EK3 en 1946 - MZ-20-08 en 1963).
Les dernières photos montrent le "Camion Course" !

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !


















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez